Partagez|

[Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Famous
Messages : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 144
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Sam 10 Oct - 20:42

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »
Jun avait suivi tout le monde sans parler, sans faire aucune remarque – alors que pourtant, il en était l’expert ! Il n’avait pas l’âme à ce genre de chose, et ne remarquait même pas l’ambiance dans laquelle il se trouvait. Le cadre de cette émission était vraiment sympathique et idyllique, un bout d’île des Caraïbes au ton exotique et aventureux. Il y avait des palmiers, de belles ou anciennes bâtisses, une eau bleuté étincelante, un sable blanc fin, pas une trace de vent et un soleil de plomb. Au Japon, c’était le mois d’octobre, il faisait encore un peu chaud, mais pas assez pour qu’ils soient en débardeurs dehors. Alors les autres étaient ravis de venir ici, sauf lui. Il aurait préféré rester chez lui à ruminer sa peine et à s’occuper de son fils, qu’il avait dû abandonner, ne pouvant pas l’apporter avec lui. Après tout, ils étaient ici pour raisons professionnelles, ce n’étaient pas des vacances !

Il soupira longuement en attendant qu’un des membres du personnel de l’hôtel ne vienne prendre ses valises, leur demandant de les suivre jusqu’à leurs chambres. Bien sûr, ils n’avaient pas une chambre chacun vu le nombre d’idoles qu’ils étaient, et étaient donc ‘rangés’ par chambre de deux ou trois. Jun n’avait pas écouté les répartitions, il avait la tête à ce moment-là, alors il ne savait même pas avec qui il allait partager ses soirées lors de ce séjour. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant entrer le rappeur à sa suite… Génial. Comme si cela ne suffisait pas, avec l’enterrement de Momo ! Jun ne dit rien mais n’en pensait pas moins, intrigué que Sho ne soit pas avec Aiba, ou qu’Aiba ne soit pas venu avec eux au moins. Généralement, ils étaient inséparables, même pour les répartitions de chambre. Est-ce qu’il l’avait fait exprès pour être seul avec lui ? Non, cela ne lui ressemblait pas, il fallait qu’il arrête de psychoter. Oh et puis, ce n’était pas très important ! Le sujet n’avait jamais réapparu depuis une éternité !

Le chanteur déposa sa valise sur son lit, l’ouvrit et en sortit ses vêtements, qu’il déposa dans l’armoire en faisant attention de ne pas les déplier. Tout son nécessaire à toilette se retrouva correctement aligné dans un placard de leur salle de bain privative, et il posa ses dernières affaires sur la petite table de chevet personnelle, à côté de la tête de son lit. Il y avait son téléphone, une pile de livres, ses lunettes dans leur étui, des mangas et une DS. Bref, de quoi l’occuper lorsqu’ils ne seraient pas en plein ‘jeu’.
Il s’assit ensuite sur son lit, ne sachant que faire.

« On est sensé descendre tout de suite ? »

Demanda-t-il à son compagnon de chambrée. Réellement, il n’avait rien écouté, et cela ne lui ressemblait pas. Lui qui tenait toujours à tout organiser se retrouvait dans le flou le plus complet, avec aucune idée de ce qui allait advenir ensuite. C’était assez flippant, mais en même temps… pour une fois qu’il ne s’arrachait pas les cheveux sur ça…  


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Sho Sakurai
J'ai écris tout ça : 4
Pseudo : Mika
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Jeu 15 Oct - 17:09

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »


I don't know where you're going
But do you got room for one more troubled soul?
I don't know where I'm going
But I don't think I'm coming home and I said
I'll check in tomorrow if I don't wake up dead
This is the road to ruin
And we're starting at the end

L'annonce de l'émission avait été une aubaine, à la fois pour Johnny Kitagawa, et pour 4 des 5 membres d'Arashi a cette époque. Bien sur, ce ne serait pas réellement des vacances comme celles qu'ils avaient passé à Hawaii... mais quoi de mieux que de travailler dans un environnement paradisiaque ?
Et puis... Il faut dire que l'ambiance à Tokyo n'était pas au beau fixe. Ca ne faisait que très peu de temps que la période de deuil de Momo était passée et qu'ils s'étaient occupés de ses dernières affaires, aidant la pauvre mère de leur meilleure amie, et fiancée, dans le cas de Jun.
Malheureusement, les jours avaient passé pour lui sans que son moral ne s'améliore ne serait qu'un peu. Partout ou ils allaient ensemble, Sho ne voyait que la douleur derrière le masque de douceur du visage de Jun... Il le connaissait trop bien.

Il prétendait ne pas souffrir, et pouvoir gérer. Mais il savait parfaitement que Jun n'était pas lui même... Et il comprenait... ooooh il comprenait tellement ce qu'il ressentait ? La jeune femme avait représenté tellement de choses pour lui ! Sa confidente, sa meilleure amie, la personne qui pouvait le mieux le comprendre... Même alors qu'il était amoureux de son propre fiancé. Elle ne l'avait jamais jugé, et pourtant elle savait parfaitement ce qu'il ressentait...
Voila pourquoi le sortir de son train train quotidien dans lequel il ne cessait d'intégrer la silhouette de Momo, planant au dessus de sa famille. Jun ne s'en rendait pas compte, mais il avait besoin de ce voyage pour pouvoir prendre ses responsabilités auprès de son fils.

Heureusement, le jeune homme était beaucoup trop amorphe pour réellement protester sur leur décision de se rendre sur cette ile. Il ne décrocha pas un seul mot de tout le voyage, d'abord, peu importe combien il répétait à Jun que son petit irait bien, et qu'ils auraient internet sur place pour qu'il puisse faire des conférences vidéos avec lui. Il faut dire que le petit manquerait aussi à Sho, qui avait apprit à le connaître, et qu'il avait vu très souvent. Il était adorable, et particulièrement eveillé. Malheureusement, ca voulait aussi dire qu'il savait ce qui était arrivé à son père. Il savait au fond, qu'il ne reverrait plus Momo.

Conduit à leur chambre (qu'il partageait avec Jun, promis, c'était pas fait exprès), et laissa immédiatement sa valise tomber pour aller se pencher au balcon pour voir un peu plus du magnifique paysage.
« Hey, Jun, approches ! C'est magnifique ! »
Ce n'était pas vraiment dans son habitude de s'extasier sur un tel endroit, meme si il était tout simplement magnifique, mais il sentait qu'il allait avoir besoin de s'intéresser pour deux, si il voulait sortir Jun de son état de léthargie. Cependant, le jeune homme n'était clairement pas d'humeur à admirer la vue.

« On est sensé descendre tout de suite ? »

« Non, bien sur que non ~ Il nous laissent une journée de libre. »

Il vint s'asseoir près de Jun, mais sur son propre lit, histoire de ne pas envahir son espace vital. Puis posa ses mains sur ses genoux.
« Profites en pour te reposer. Tu veux aller te promener ? Ou alors on peut aussi rejoindre les autres si tu veux... »
Il n'avait pas l'intention de lui proposer de rester tous les deux seuls ici. Il était hors de question que Jun s'imagine qu'il cherche a déclencher quelque chose alors que c'était totalement le contraire


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 144
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Ven 16 Oct - 20:54

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »
Magnifique ? Probablement que c’était le cas, mais Jun s’en moquait bien en réalité. Il n’arrivait pas à regarder dehors et à se dire qu’il était au paradis. Il ne voyait que l’aspect triste de son voyage, et surtout ce qui l’avait amené à suivre les autres sans rien dire. Sho était la preuve-même qu’il n’était plus lui-même et se laissait faire par les autres. Jamais Jun n’avait été aussi soumis aux décisions de ses congénères, on ne lui dictait jamais sa conduite et même si on essayait, il ne laissait pas faire ce genre de choses. Pourtant, là, il n’avait tellement envie de rien que résister était inutile et impossible pour lui. Alors il était là, sans vraiment savoir pourquoi, assis sur son lit à se demander quoi faire après avoir déballé ses affaires. Il aurait préféré que le travail commence tout de suite pour que cela lui permette de se changer les idées, d’oublier son ex défunte et son fils qu’il avait laissé à Tokyo. Travailler, c’était un havre pour la diva, qui ne voyait actuellement en cette activité qu’un exutoire. Mais ça, il n’était pas sûr que les autres comprennent.

« Je n’ai pas besoin de me reposer, et je n’ai envie de voir personne. »

Se retrouver parmi tous ces Johnny’s ? Hors de question. Ils pouvaient être réellement assommants, surtout en aussi grand nombre. Non, Jun préférait s’isoler et travailler, prévoir ses prochains jours avec ce qu’on leur demandait de faire. Établir des plannings pour tout le monde par exemple, mettre en place un calendrier de leurs activités… oui, ça ça lui plaisait bien.
Une des propositions de Sho l’attira néanmoins un peu plus que les autres, et il finit par soupirer en haussant les épaules.

« Oui, se promener pourquoi pas. »

Cela pouvait peut-être lui faire du bien ? La marche, c’était salvateur dans un sens. Il espérait vraiment que cela puisse marcher et, pour prouver sa bonne foi envers son ami, il se leva de son lit pour se changer. Il aurait dû faire ça dès son arrivée mais n’en avait pas réellement eu le courage. Pourtant, le trajet l’avait vraiment rendu patraque et un peu… sale. Du moins, il se sentait comme tel.

« Je vais me changer dans la salle de bain, tu n’as qu’à… je ne sais pas, trouver un plan pour qu’on s’y repère un peu. »

Il lui laissait ainsi de temps et peu d’opportunité de le mater. Sait-on jamais ! Avec tout ce qu’il lui avait appris avant qu’il ne se remette avec son ex, Jun n’était plus certain du comportement qu’il devait avoir ! Surtout que, maintenant, il était célibataire – et donc disponible pour une nouvelle histoire romantique. Cependant, dans la tête de l’idole, il était hors de question de se lancer là-dedans. L’amour, pour lui, c’était fini. Il avait assez donné comme ça !
Attrapant quelques affaires propres, il s’enferma dans la salle de bain – bien que l’idée que le rappeur puisse l’observer lui était totalement absurde, Sho n’était pas comme ça !

Alors qu’il allait sortir, Jun entendit une autre voix masculine de l’autre côté de la porte, et fronça les sourcils en la reconnaissant pas. De qui pouvait-il s’agir ? Aussitôt, sa curiosité prit le dessus et il rejoignit son collègue.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Mar 20 Oct - 19:30




What do I do ?

Jun et Sho + apparition de Genta
Arrivé en jet privé tôt dans la matinée, Genta avait commencé sa ronde dans le Manoir, afin de vérifier que tout était en place pour l'arrivée de ses célèbres invités. Il s'était assuré que les chambres de l'aile est leur étaient réservées, loin de celles des autres clients de l'hôtel cantonnés à l'aile ouest. Avec son sens aigu de l'observation et un perfectionnisme frôlant la maniaquerie, il était entré dans chaque suite et, suivi de la responsable des femmes de chambre, avait relevé les plus infimes défauts dans chacune avec le souhait sous-jacent que les erreurs soient corrigées immédiatement. Il avait parlé courtoisement, comme à son habitude, mais d'un ton qui faisait sentir à ses interlocuteurs qu'il entendait être obéi et que toute tentative de discussion serait très mal perçue. Ce à quoi nul ne se trompait jamais car ses volontés étaient toujours exécutées sans délai.

Une fois satisfait, il s'était dirigé vers les cuisines pour contrôler que le cocktail de bienvenue serait bien en place à l'heure prévue et le buffet disposé dans la salle à manger extérieure, sous les dais de drap blanc. Il était presque midi lorsqu'il s'était enfin autorisé à rejoindre son bungalow pour prendre une douche et troquer son stricte costume noir d'homme d'affaire contre les vêtements confortables qu'il portait toujours lorsque son planning surchargé (il partait à six heures tous les matins et ne rentrait bien souvent pas avant vingt-trois heures au mieux, deux heures du matin au pire, ce qui faisait dire à ses employés qu'il était marié à son travail) lui permettait de venir un moment sur l'ile: un combiné bermuda/polo/tongs. Il savait que même les nouveaux employés triés sur le volet qu'il n'avait pas engagé lui-même, pouvaient malgré tout l'identifier grâce à sa haute taille et à son absence de badge, aussi ne s'embarrassait-il pas de convenances vestimentaires.

L'homme d'affaires jeta un coup d'œil à la montre qui ne le quittait jamais et son regard dériva sur l'alliance en or qui n'avait jamais quitté son doigt depuis le décès prématuré de son mari trois ans plus tôt. Trois années de souffrance dissimulée au monde, depuis que la maladie lui avait brutalement arraché Tomohiro. Trois années qu'il avait passées à s'abrutir de travail, au point d'en devenir dépendant, parce que travailler lui permettait de ne plus penser à la solitude qui était la sienne depuis que la leucémie avait eu raison de lui et que le moindre relâchement dans sa vigilance le refaisait sombrer dans la dépression, comme dans les premiers mois qui avaient suivi sa perte. Comme toujours lorsqu'il y repensait, toute trace de gaité déserta son visage et c'est le visage fermé que Genta alla observer l'arrivée du jet spécialement affrété pour faire venir les idoles. De loin, il les vit descendre une à une et, guidés par un de ses employés, se diriger vers le Manoir.

Lorsque toutes furent entrées, il profita d'être seul pour s'autoriser quelques minutes d'auto-apitoiement. Il se laissa donc glisser à genoux sur le sable et laissa des larmes de douleur couler sur ses joues. Pourtant, même s'il aurait voulu sangloter à fendre l'âme pour évacuer cette tristesse toujours latente, ce contrôle qu'il exercait en permanence sur lui-même l'en empêchait. Jamais il ne parviendrait à faire son deuil de l'amour de sa vie. Cela faisait encore si mal trois années plus tard… Jamais il n'aurait la force de réaliser le dernier vœu de Tomohiro…

Lorsqu'il eut repris le contrôle de lui-même, Genta inspira profondément, se releva, épousseta le fin sable blanc collé à ses genoux et rebroussa chemin vers le manoir. Il était au travail et ne pouvait pas se permettre de craquer. Il lui fallait faire ce qui était prévu sans dériver. En l'occurrence aller se présenter dans chaque chambre occupée par un duo d'idoles pour que chacun connaisse son visage puisque son nom était, lui, certainement déjà connu de tous. Il alla donc frapper à la première porte de la liste que lui avait fournie le réceptionniste.

- Sakurai-san, Matsumoto-san, êtes-vous là ? demanda-t-il à travers le battant de bois en espérant que sa voix soit ferme et ne tremble pas.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Sho Sakurai
J'ai écris tout ça : 4
Pseudo : Mika
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Sam 24 Oct - 0:38

Matsumoto Jun a écrit:

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »
Ce qui faisait peur à Sho, c'était que Jun ne finisse par devenir comme lui. Quand il avait perdu sa fiancée, le jeune homme avait fait une dépression intense de laquelle n'avait réussi à le sortir que le travail. Sauf que ce n'était clairement pas la solution. Le travail engourdissait ses sens jusqu'à ce que finalement, il devienne incapable d'éprouver autre chose que de l'ennui. Ca lui était arrivé, et il ne voulait pas que Jun aie a subir la meme chose. Il avait encore l'avenir devant lui et tellement de choses a faire... Son fils avait besoin de lui, il ne pouvait pas se permettre de baisser tout simplement les bras.
Il essaya de l'intéresser comme il pouvait, de faire des propositions pour le sortir un peu de cette chambre d’hôtel oppressante, mais aucune de ses propositions ne semblaient lui convenir. Jusqu'a ce que finalement :

« Oui, se promener pourquoi pas. »

Un pas en avant. C'était déjà une bonne chose que Jun accepte de faire quelque chose avec lui alors qu'il l'avait soigneusement évité ces derniers mois.
Il savait parfaitement que la mort de sa petite amie, intervenue quelques semaines après les aveux de Sho, l'avait complètement détruit. Et d'une certaine facon, meme inconsciemment, le jeune homme devait sans aucun doute lui en vouloir. Comme si Sho allait profiter de sa détresse pour le séduire.

« Je vais me changer dans la salle de bain, tu n’as qu’à… je ne sais pas, trouver un plan pour qu’on s’y repère un peu. »
Il disparut rapidement dans la salle de bain, comme effrayé que Sho ne le suive et qu'il vienne essayer de le regarder se mettre tout nu. Ca le faisait doucement rire ce genre de réaction... Il commençait a y etre habitué. Mais c'était d'autant plus douloureux venant de Jun, même si il se doutait qu'il ne le pensait pas.

«Okey, une carte donc. »

Il descendit à l'acceuil, demander des conseils aux locaux sur des endroits intéressants à visiter dans le coin. Dans un anglais approximatif, le gérant de l’hôtel lui donna des sites auxquels se rendre en priorité, et ceux à éviter parce que trop dangereux. Puis il alla s'installer sur les marches de l'hotel, en attendant  Jun.
Cependant, quelques minutes plus tard, on frappa a la porte de la chambre d'hotel. Etonné, le jeune homme se tourna vers la porte, lorsqu'une voix passa au travers.

Sakurai-san, Matsumoto-san, êtes-vous là ?
Oui ! J'arrive.


Qui pouvais bien venir les voir alors qu'ils venaient de prendre leurs quartiers ? Comme Jun était dans la douche, Sho ouvrit la porte à un jeune homme aux cheveux blonds cendrés ébouriffés, des yeux en amanda et une petite fossette indiquant qu'il n'était pas bien vieux. Il était habillé de facon décontractée, et Sho plissa les yeux, se demanda si il s'agissait d'un autre vacanciers. Mais il ne l'avait pas encore croisé.

-Bonjour, qu'est ce que je peux faire pour vous ? Demanda t'il, un sourire agréable au lèvres.

Vraiment, il fallait que ce séjour se passe le mieux possible, pour Jun.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 144
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Dim 8 Nov - 14:50

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »
Lorsqu’il sortit de la pièce, Jun s’approcha de son collègue, puis vit qui avait toqué à leur porte un peu plus tôt et que Sho avait accueilli. Cet homme était asiatique, tout comme eux, mais probablement sud-coréen. Il avait une belle stature, et l’air d’un touriste. Cependant, le ton de sa voix et son air faisaient plus penser à un patron, alors l’idole ne savait plus trop quoi penser. Au moins, cela lui permit d’oublier un peu ses problèmes. Séchant ses cheveux avec une serviette, il s’arrêta à côté de son ami et salua poliment le jeune homme face à lui, qui avait l’air du même âge, ou à peine plus jeune que lui. En fait, il n’arrivait simplement pas à le déterminer. Ce n’était pas si important en fin de compte.

Puis, il se rappela de ce visage, qui lui semblait avoir déjà vu en arrivant sur l’île. Sur l’édito du programme à destination des touristes, il y avait la tête du propriétaire de l’île, justement, et qui ressemblait fortement à l’homme qu’il avait en face de lui. Saisissant un plan de l’hôtel, ou un programme au pif, il l’ouvrit et détailla la photo qui s’y trouvait. Pas de doute, c’était bien lui !

« Bonjour, Mizuhashi-san. Merci de nous accueillir sur votre île pour cette émission télévisée, j’espère que nous ne vous causerons aucun problème. Les services de votre hôtel nous ont l’air vraiment bien. »

Il était sincère, même s’il aurait aimé avoir une chambre pour lui seul, dans un sens. Cela lui aurait permis de ne pas être observé constamment par son ami qui s’inquiétait pour lui. Il ne pouvait pas lui en vouloir pour ça, bien sûr, mais cela restait tout de même gênant. Poussant Sho afin qu’il laisse passer le coréen, il l’invita à rentrer dans leur chambre s’il en avait l’envie, et attendit de savoir ce qui l’amenait ici. Avaient-ils fait quelque chose de mal ? Derrière lui, il sentit la présence du rappeur et frissonna. C’était bizarre de ne pas le voir, mais de le sentir là tout de même. Jun tenta d’oublier cette sensation et se concentra sur le propriétaire de ces lieux, qui semblait vraiment… eh bien, ses vêtements laissaient penser que lui aussi, il prenait du bon temps !


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Ven 20 Nov - 22:11




Une rencontre inattendue

Jun et Sho + apparition de Genta
L'absence de réaction de Sakurai-san à son arrivée fit comprendre à Genta qu'au contraire de beaucoup, le Arashi ne le connaissait pas physiquement. Amusé car cette situation était très rare, le jeune PDG s'apprêtait à se présenter formellement (ben que sa tenue soit tout sauf formelle), mais l'arrivée de Matsumoto-san derrière son collègue l'en dispensa car celui-ci, après quelques secondes d'hésitation, l'appela par son nom, renseignant ainsi son ami.

- Bonjour à tous les deux, dit Genta dans un léger sourire. Rassurez-vous, je ne vous dérangerais pas longtemps dans votre installation. Je venais simplement vous informer que le diner sera servi à 20h dans la salle à manger extérieure et que la réunion concernant l'émission aura lieu dans la foulée, aux alentours de 21h15.

Tout en parlant, le regard du jeune homme, auxquels même les plus infimes détails n'échappaient que rarement, nota la mine sombre du plus jeune membre du groupe, passa sur ses larges cernes dénotant un manque criant de sommeil, releva l'expression affable qui n'atteignait pas ses yeux, remarqua son teint plus pâle que ne le montraient les photos… Il vit aussi l'expression inquiète sur le visage de Sakurai, que son arrivée inopinée n'avait pas pu totalement effacer. A l'évidence quelque chose clochait chez le très convoité Matsumoto Jun. Un mal semblait le ronger de l'intérieur et Genta était intimement convaincu qu'il ne s'agissait pas d'un mal physique, bien que le changement de climat ait pu déclencher un malaise. Il arrivait parfois au jeune PDG d'avoir de très fortes intuitions et, en général, celles-ci s'avéraient souvent justes. En particulier quand elles étaient aussi fortes qu'en cet instant. Réellement soucieux pour son cadet, il se sentit donc obligé d'ajouter quelque chose.

- Est-ce que tout va bien, Matsumoto-san ? demanda-t-il d'un ton où l'anxiété était audible. Vous n'avez pas l'air en forme. Nous avons un médecin au Manoir. Vous pouvez le consulter à tout moment si vous le souhaitez.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Sho Sakurai
J'ai écris tout ça : 4
Pseudo : Mika
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Lun 7 Déc - 18:46

A new start... ?

ft. Sakumoto


Sho était encore un peu perdu devant la personne qui venait d'apparaitre sur le palier quand Jun finit enfin par sortir de la douche. Il laissait une douce odeur de shampooing sur son passage et Sho dut faire appel à toute sa volonté pour ne pas craquer et ferma les yeux quelques secondes sur son passage.
« 1...2...3...4... Okey, respires ! »
Il se tourna vers les deux hommes : de toute évidence, le jeune homme connaissait le nouveau venu, et en jetant un coup d'oeuil sur le prospectus, il comprit pourquoi. Le jeune homme, devant eux, n'était autre que le propriétaire de la ville. L'idol ne put s'empecher de se demander comment est ce qu'on devenait proprio d'une ile entière à son age. Il ne semblait pas plus vieux que Jun !!

« Bonjour, Mizuhashi-san. Merci de nous accueillir sur votre île pour cette émission télévisée, j’espère que nous ne vous causerons aucun problème. Les services de votre hôtel nous ont l’air vraiment bien. »

Okey, Sho allait simplement le laisser parler. Mais il était plutôt d'accord : il avait eut le temps de jeter un œil à tout ce qu'ils proposaient, et malgré qu'ils étaient maintenant habitués à etre chouchoutés un peu partout ou ils allaient, les services de l’hôtel étaient assez incroyables. Il avait hate de pouvoir tous les tester, et il était presque sur que ca ferait aussi énormément de bien à Jun, si toute fois il acceptait de se détendre et laisser couler.
Bien évidemment, il savait qu'il était normal qu'il soit aussi malheureux... Et pourtant, il avait aussi la sensation que sa présence le génait, malgré le fait qu'il lui avait assuré du contraire... Un jour, il devrait forcément lui en parler.

Bonjour à tous les deux, dit Genta dans un léger sourire. Rassurez-vous, je ne vous dérangerais pas longtemps dans votre installation. Je venais simplement vous informer que le diner sera servi à 20h dans la salle à manger extérieure et que la réunion concernant l'émission aura lieu dans la foulée, aux alentours de 21h15.

Ca ne leur laissait pas assez de temps pour aller se promener loin, mais bien assez pour aller faire un tour sur la plage, et se détendre. Et …. il devait avouer qu'il avait faim... Un peu. Il fit la moue inconscient, et fit un sourire.
« Merci de nous avoir prévenu, on sera la a l'heure. »
Sho suivit cependant le regard du gérant, qui reposait sur son ami. Clairement, Jun n'avait pas l'air en forme... Et meme tous ses talents d'acteurs ne pouvaient le cacher, cette fois ci.
Est-ce que tout va bien, Matsumoto-san ? demanda-t-il d'un ton où l'anxiété était audible. Vous n'avez pas l'air en forme. Nous avons un médecin au Manoir. Vous pouvez le consulter à tout moment si vous le souhaitez.

Oh oh...
Sho et Jun n'avaient jamais vraiment parlé de ce qu'ils pourraient faire si jamais quelqu'un se rendait compte que le jeune homme n'allait pas bien. Mentir, en parler ? Le jeune homme n'en savait strictement rien.
Il n'avait pas envie de s'avancer, et pourtant, Jun semblait bien mal à l'aise.
« On a eu un long vol et on travaillait jusque tard la veille, mais ne vous inquiétez pas, un peu d'air et ca ira mieux. Hein, Jun ? »
Il se retourna vers son ami, levant un sourcil dans sa direction. Malgré sa tendance à utiliser l’honnêteté à toute épreuve, Sho était plutôt doué pour avoir l'air complètement naturel quand il bidouillait un gros mensonge. Après le tout était que Jun le soutienne. Il doutait qu'il aie réellement envie de discuter de ses soucis avec un inconnu, aussi sympathiques soient t'ils !



code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Famous
Messages : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 144
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO Mer 9 Déc - 19:01

A new start... ?

ft. Sakumoto


« What do I do ? »
Jun n’aimait pas qu’on le regarde de cette manière, surtout lorsqu’il était malade. On pouvait dire qu’en cet instant, il l’était beaucoup, alors le regard de Mizuhashi sur lui ne lui plaisait pas. Il ne lui serait jamais venu à l’idée de le lui dire, bien évidemment, mais sa façon de détourner les yeux devrait faire comprendre que cette situation le mettait mal à l’aise. Parce que, essentiellement, cela voulait dire qu’il n’était pas assez doué pour cacher son mal-être, même face à quelqu’un qu’il ne connaissait même pas. La honte pour un acteur non ? Bien malgré lui, et car muet face à cette situation, il laissa Sakurai parler à sa place. Qu’aurait-il pu dire ? Aucun mensonge ne lui venait et raconter sa vie à cet homme n’était pas une bonne solution.

« On a eu un long vol et on travaillait jusque tard la veille, mais ne vous inquiétez pas, un peu d'air et ca ira mieux. Hein, Jun ? »

Il hocha de la tête avant de s’inventer un sourire sorti de nulle part. Quel beau mensonge qu’il sortait là, il n’y aurait pas pensé ! Et puis, peut-être que le rappeur avait raison non ? Un peu d’air devrait l’aider à paraître moins… mort.

« Oui bien sûr, tout va bien. Mais au cas où l’un d’entre nous en aurait besoin, je vous remercie de nous l’avoir précisé Mizuhashi-san. »


Il tortilla ses doigts entre eux, incapable de poursuivre la conversation… tout simplement parce qu’aucun sujet ne venait sur sa langue. Son cerveau était tellement sec que même discuter simplement et poliment avec quelqu’un lui était impossible. Jun se trouva pitoyable…
Il fut pris d’un léger vertige en tournant trop rapidement la tête vers son collègue et, au bon moment, se rattrapa en s’accrochant à la manche de Sho. Sa main vint tenir la sienne et la broyer, quasiment, tandis qu’il tentait toujours de faire bonne figure. Marcher, vous dites ? Il n’était même pas sûr de tenir debout une minute de plus. Il avait passé ces derniers jours allongés à pleurer son malheur, alors pourquoi changer d’activité ? Celle-ci était bien, elle lui correspondait… elle ne lui en demandait pas trop non plus. Papillonnant des paupières, il lâcha son ami pour retourner dans la salle de bain.

Une fois la porte fermée derrière lui, il s’accroupit au sol et posa son front contre ses genoux, laissant le rappeur finir de discuter avec le propriétaire des lieux. Ses yeux d’abord clos se rouvrirent pour fixer le sol vraiment propre. On pouvait au moins dire que le lieu était bien tenu et entretenu !


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO

Revenir en haut Aller en bas

[Chambre 133] A new start... ? │#│ SAKUMOTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Johnny's Paradise :: HôtelTitre :: 1er étageTitre :: Chambres Aile EstTitre :: Chambres 130 à 139-