Partagez|

You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Sam 31 Oct - 20:50

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
Voilà une semaine qu’il travaillait sur cette île, et Tomohiro avait déjà pris sa place. Du moins, il l’avait plus ou moins imposée ! N’importe quel serveur du restaurant ou simple employé de l’hôtel pouvait le dire : le nouveau chef cuisinier était mignon, jeune et terriblement autoritaire. Ishii savait que la première impression comptait beaucoup, mais il se moquait bien qu’on le prenne pour un patron tyrannique ! Qu’on ne l’aime pas, tant pis. Il avait besoin de se sentir respecté afin que son travail soit net.

En arrivant, il avait espéré que la cuisine soit à la hauteur de ses espérances – c’est-à-dire propre comme un sous-neuf, bien desservie, avec tous les ustensiles nécessaires. Il avait donc passé la porte avec une certaine appréhension, accompagné du majordome du propriétaire des lieux, avec qui il avait dû coucher pour obtenir ce travail. Ce fut avec un air blasé que Tomohiro regarda autour de lui, de plus en plus intéressé. La cuisine était splendide, grande et d’apparence bien entretenue. Il vérifia autant le four que les autres matériaux, inspectant tout jusqu’au moindre petit recoin à la recherche de saleté. S’il y avait un peu de poussière derrière la poubelle, le reste était très bien.

Il eut ensuite une réunion avec tout le personnel des cuisines pour se présenter et expliquer son mode de fonctionnement. Avec Ishii Tomohiro, c’était bien simple : vous suivez toutes ses commandes, et cela se passera bien. À la moindre contrariété, le petit bonhomme mignon pouvait vite devenir un vrai dragon dangereux, qui se faufilait partout, zigzaguait entre ses collègues et aboyait des ordres. La pression était monstre lorsqu’il était dans la cuisine -  c’est-à-dire, tout le temps – et lui-même ne faisait aucune erreur. D’ailleurs, lorsqu’il ne criait pas des ordres ou des remontrances, Tomohiro était un cuisinier très silencieux et appliqué. On ne l’entendait pas, il était comme invisible mais réalisait son travail à toute vitesse, qualité incluse. Cela ne faisait donc qu’une semaine qu’il était là, mais déjà la cuisine avait changée. Les employeurs ne l’embauchaient jamais pour son caractère, mais plutôt pour sa cuisine extraordinaire.

Notamment ses pâtisseries. De vrais régals pour les papilles, elles faisaient fureur au Japon, il le savait bien. Chaque restaurant dans lequel il était passé avait connu beaucoup de succès grâce à ses pâtisseries divines, faites avec… amour, oui. Car Tomohiro cuisinait avec beaucoup de sentiments, bien qu’il ne les laisse jamais deviner.
Aujourd’hui, c’était une grosse journée. Il y avait beaucoup de couverts, si bien que la salle était presque remplie. Les commandes et les plats défilaient les uns après les autres, sous les ordres du « Dragon ». Tomohiro mettait la main à la pâte, se concentrant plutôt sur les desserts car à ses yeux, finir un plat sur une déception était inconcevable. Il était donc hors de question qu’on vienne le déranger…

Et justement, lorsqu’une personne étrangère passa les portes de sa cuisine, il sentit aussi la colère bouillonner dans sa tête.

« Monsieur, veuillez sortir s’il-vous-plaît, vous n’avez pas à vous trouver là. »


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Sam 31 Oct - 23:52

Le matin même, le majordome de Genta lui avait indiqué qu'il avait engagé un nouveau chef cuisinier pour l'hôtel, afin de reprendre en main une cuisine qui avait quelque peu perdu en réputation suite à divers soucis de personnel. Le jeune PDG avait alors posé de nombreuses questions concernant le dénommé Ishii Tomohiro : son âge, ses études, son expérience… Malgré les assurances de son majordome, il avait émit des réserves plutôt sérieuses en apprenant la jeunesse de l'homme en question et n'avait pu s'empêcher de douter de ses compétences par la même occasion. Il avait en général toute confiance dans le jugement de son subordonné, toutefois en l'occurrence… il n'était sûr de rien. Il fallait qu'il en ait le cœur net. Et comme il tenat absolument à connaitre personnellement chaque membre de son personnel, le jeune PDG décida de faire d'une pierre deux coups : aller voir cette nouvelle recrue (en faisant totalement fi de sa tenue décontractée qui ne reflétait plus du tout son statut réel et pouvait le faire passer pour un simple vacancier aux yeux de qui ne le reconnaissait pas) et le soumettre à une épreuve qui déterminerait s'il resterait définitivement... ou si sa carrière au Manoir s'arrêterait ici.
Traversant le hall, il se dirigea vers les communs et poussa des portes. Il s'arrêta pour saluer le barman et un serveur de l'hôtel et échanger quelques mots aimables avec eux car il était important à ses yeux d'entretenir des rapports cordiaux avec tout son personnel. Il se décida ensuite à pousser les portes battantes… et tomba nez à nez avec un très jeune homme dont l'adorable visage reflétait en l'occurrence le plus grand agacement et lui intima l'ordre de quitter les lieux
Surpris de cette réaction car tous sur l'ile connaissaient à la fois son nom et son visage, Genta sembla un instant décontenancé, puis reprit immédiatement son visage impassible.

- Je vous prierais de faire attention à qui vous parlez, Ishii-san, dit-il d'un ton neutre. Je suis Mizuhashi Genta, le propriétaire de cet établissement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 0:20

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
Pour Tomohiro, il était important que les règles soient respectées, enfin les siennes hein, il ne fallait pas pousser trop loin. Et une de ses règles était que quiconque n’ayant pas un statut adéquat ne pouvait pas entrer dans sa cuisine. Serveurs et cuisiniers étaient autorisés, mais personne d’autre. C’était une règle d’or, car elle permettait le bon fonctionnement des cuisines. La moindre mauvaise présence pouvait perturber tout le service, ce qui nuirait au bon déroulement de la soirée, engendrerait des commentaires négatifs de la part des clients et ainsi de suite. Bref, Ishii était quelqu’un d’appliqué qui ne tenait pas à être déprécié à cause d’une règle aussi basique, qui pouvait s’appliquer à tout moment.

Alors quand cet homme entra sans crier gare, sans prendre la peine de s’annoncer, il vit rouge, c’était loin de le dire. Le fait qu’il soit bien plus grand que lui ne le gênait pas, tout comme le fait qu’il était de constitution plus imposante. Il s’en moquait bien, car ici c’était son terrain de jeu, et personne ne pouvait y être plus fort et autoritaire que lui. À bien y réfléchir, il avait des tas de raisons pour expliquer ce comportement si tyrannique, agaçant et attaquant.
Le ton sec qu’employa l’homme était l’une de ces raisons. Il ne mit pas longtemps à retrouver où il avait entendu le nom « Mizuhashi Genta », et il sourit bizarrement après cela. Le grand patron tiens, et alors ? Qu’est-ce que ça pouvait faire ? Il n’avait rien à faire là. Sa place était dans les couloirs ou son bureau, à faire le petit soldat, le commandant en chef. Ça l’agaçait de devoir gérer ça alors que les commandes s’enchaînaient à toute vitesse et qu’ils n’avaient pas le temps de se plier aux désirs de Mr Mizuhashi.

« Que vous soyez le propriétaire, le Pape ou l’Empereur du Japon, je n’en ai rien à faire. Ici, c’est MA cuisine. Si vous souhaitez que le service soit le plus exceptionnel possible, à la pointe de la perfection, il vous faut sortir. Et si vous ne le faites pas, je le ferai pour vous. S’il-vous-plaît. »

Il avait eu la décence, au moins, de dire « s’il-vous-plaît », car on ne comptait plus le nombre de fois où il s’en était passé. Ouvrant la porte de la cuisine, il l’ouvrit face au ‘patron’, l’incitant ainsi à les laisser tranquilles pour qu’ils fassent leur travail.

« Ici, vous ne serez qu’un poids dans notre chemin, les cuisiniers devront vous contourner, les serveurs ralentiront en se sachant observés. Vous perturbez notre travail, Mizuhashi-san. Veuillez sortir je vous prie. »

Sa cuisine. Ses règles.


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 18:42

Le regard acéré du jeune PDG se durcit en entendant le discours pour le moins sec et dénué de toute diplomatie du jeune chef. Il ne s'était pas montré discourtois mais c'était toutefois franchement limite et Genta n'était pas du tout certain d'apprécier son attitude à la fois arrogante et pleine de défi. Il avait la réputation d'être un employeur juste et plutôt patient, mais s'il y avait bien quelque chose qu'il ne supportait pas, c'était l'insubordination. Et ce garçon sorti de nulle part, plus jeune d'une bonne dizaine d'années et pratiquement sans expérience osait ce que pas un de ses employés n'avait jamais osé en cinq ans. Il devait immédiatement le recadrer.

- Je ne vous permets pas de me parler sur ce ton, Ishii-san, répondit-il froidement. Qu'il soit bien entendu que vous n'êtes dans cette cuisine que parce que je vous ai fait engager et, de ce fait, uniquement parce que je vous y autorise. Vous n'avez donc pas la moindre légitimité à me demander de quitter cette cuisine, je n'en partirais que lorsque je l'aurais décidé et pas avant. J'espère que les choses sont bien claires dans votre esprit.

Tout en parlant, il avait croisé les bras sur sa poitrine et avait toisé le garçon. Il fallait qu'il comprenne qui était le patron et qu'il ne pouvait pas agir à sa guise sous le prétexte fallacieux qu'il était le chef cuisinier.

- De toute façon, je suis venu pour m'entretenir avec vous, donc laissez ce que vous faites à votre brigade et suivez-moi. Tout de suite.

Le ton employé était de ceux auquel personne ne se trompait jamais. Celui du commandement ultime bien qu'il ne hausse jamais le ton. Et il escomptait bien que ce jeune homme obéisse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 18:53

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
La façon dont il lui parlait ne lui plaisait guère, et il était évident pour Tomohiro que jamais il ne suivrait les propos aussi autoritaire de quelqu’un. Encore aurait-il été son mentor qu’il aurait obéit, mais dans ce cas-ci, il n’en était pas question. Il s’était fait renvoyé pour insubordination des tas de fois, justement parce qu’il refusait de donner raison et d’obéir à ses supérieurs. Mais Azuki Island n’était pas une exception et n’avait rien d’extraordinaire à ses yeux. Cet homme non plus. Il venait parler à son personnel dans un accoutrement hors sujet, qui ne reflétait en aucun cas qui il représentait sur cette île. Il avait l’air d’un idiot malgré sa grande taille, et le cuisinier n’obéissait pas aux idiots. Il les snobait avec une telle puissance qu’on se lassait vite de vouloir attirer son attention.

En entendant les derniers propos du maître de maison, il eut un sourire sarcastique, et un regard qui voulait dire : cause toujours, tu m’intéresses ! Il s’attendait vraiment à ce qu’il lâche tout et fasse le toutou ? Jamais.

« Je suis chef cuisinier ici, pas toutou du Maître des lieux. Si vous voulez me parler, c’est après mon service. J’ai un travail à assurer, je ne suis pas payer à cirer vos bottes – ou vos tongs. Venir en plein rush pour parler à quelqu’un de mon rang dans cette cuisine est tout à fait incorrect, vous devriez vous remettre en question. J’ai un service à assurer, bonne journée. »

Il le planta là sans l’ombre d’un remord ou de peur. Il pouvait le licencier si tel était son désir, mais cela ne changerait rien à sa façon de faire. Tomohiro retourna à sa pâtisserie, mit sa crème dans une poche à douille et s’appliqua à faire la décoration du gâteau qu’il servait en dessert fait maison dans le menu du jour. Il alla ensuite le mettre en sécurité, là où il serait le plus au frais, et passa dans les rangs pour regarder où en étaient les autres. Il en profita par ailleurs pour rebooster les troupes et leur donner un petit coup de fouet – au sens figuré bien sûr – car l’arrivée de Mizuhashi avait en effet perturbé ses subalternes.


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 19:39

Avant même que son employé ouvre la bouche, Genta avait compris à son regard aussi bien qu'à son attitude que ce qui en sortirait ne serait que des insolences, mais jamais il ne se serait douté que l'insubordination dont il était témoin depuis quelques minutes arriverait à un tel point. Plus le jeune homme parlait, plus les yeux de son ainé s'agrandirent, mais sa stupeur ne connut plus de borne lorsque le jeune chef… le planta là pour vaquer à ses occupations comme s'il n'avait simplement pas été présent dans la cuisine. C'était impossible, il devait rêver. Personne de censé ne se comporterait avec une telle désinvolture et un tel mépris de la hiérarchie, surtout devant le grand patron qui, d'un mot, pouvait le faire renvoyer. Qu'est ce qui pouvait donner un tel aplomb à cet effronté ? Quelles qualités pour le moment invisibles, quelles compétences encore improuvées, pouvaient lui donner l'assurance nécessaire pour lui parler de cette façon à lui ?
Encore ahuri, il l'observa aller de l'un des membres de sa brigade à l'autre, donner des consignes, relever des erreurs, réprimandes des fautes sans plus du tout se préoccuper de lui, puis reprendre sa tâche précédente de la même façon, s'absorbant dans la décoration d'un splendide gâteau.
Sans le quitter du regard, il fit signe à son majordome, resté en retrait pendant toute la conversation, de s'approcher. Les yeux toujours rivés sur son impertinent employé, il demanda à son bras droit de lui apporter le cv du jeune chef. Il n'avait pas l'intention de faire d'esclandre (se donner en spectacle devant ses employés, très peu pour lui) et n'avait pas non plus l'intention d'entraver le bon déroulement du service car il ne souhaitait en aucun cas que le déjeuner ne soit pas servi aux idoles dans les temps… cependant il voulait comprendre et ne quitterait pas cette cuisine sans comprendre.
La porte se referma sur son majordome et Genta reprit son observation, notant mentalement les plus infimes détails.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 20:25

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
En relevant les yeux quelques minutes plus tard, il put constater avec agacement que son supérieur était toujours là – mais le majordome, non. Peu importe, il ne comptait pas sur ce dernier pour lui sauver la mise. Et de toute façon, il n’y avait pas grand-chose à sauver. Tomohiro ne se sentait en aucun cas redevable, il avait payé son dû et depuis une semaine, offrait des services irréprochables à l’hôtel. Pouvait-on le laisser faire son travail tranquillement, sans lui mettre des bâtons dans les roues ? C’était toujours cela qui lui faisait défaut, malheureusement. Tout se déroulait bien jusqu’à ce que son employeur décide de mettre son nez dans ce qui ne le regardait pas. Il avait réellement envie de lui balancer de s’occuper de ses propres affaires et de le laisser s’occuper des siennes de son côté, mais l’absorption dans son travail lui fit penser à autre chose, et éloigna la question de son esprit.

Plusieurs fois, il passa devant Mizuhashi sans même lui accorder un regard. À ses yeux désormais, il n’était plus qu’une statue en travers du chemin à contourner, s’il voulait bien faire son travail par la suite. Tomohiro continuait de vivre sa vie, de faire ce qu’il aimait par-dessus tout et, vers les coups de quinze heures, la tension retomba et ils purent nettoyer la cuisine de fond en comble. Loin de l’idée de faire ça seul, il retenait à chaque fois les employés pour qu’ils mettent la main à la pâte, parce qu’il n’y avait pas de raison qu’il soit seul à faire ces corvées. Rendre la cuisine nickel prit du temps, mais le résultat était tel qu’on pouvait manger à même le sol !

Le chef cuisinier retira finalement sa toque, jeta sa serviette sur un plan de travail et se planta devant son supérieur, les mains sur les hanches, l’air à peine plus avenant.

« Je suis disponible pour un entretien si vous le souhaitez désormais. Vous voyez, ce n’était pas sorcier d’attendre quelques heures. »

Il s’enfonçait, il le savait, et dorénavant le Grand Patron devait avoir une piètre opinion de son chef cuisinier, mais était-ce cela qui comptait le plus ? Ou bien son travail irréprochable ?


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 21:31

Son majordome revint rapidement avec le document demandé et Genta le parcourut rapidement. Son regard commença par tomber sur le prénom su concerné... et il réprima un sursaut de douleur. Tomohiro... Le jeune chef s'appellait Tomohiro. Il portait le même prénom que... Il portait son prénom. A lui. A croire que même le destin ne voulait pas le laisser oublier SON Tomohiro... Impuissant, il sentit la fameuse boule de chagrin se reformer dans sa gorge. Non, il fallait qu'il passe outre. Il ne pouvait pas se permettre de craquer devant un subordonné. Prenant une grande inspiration, il reprit sa lecture du cv : premier prix de Goût et Santé il y a deux ans, prix d'excellence en pâtisserie l'année dernière, plusieurs mois de travail dans un restaurant du sud du Japon… Un parcours étonnant pour quelqu'un de si jeune, mais qui expliquait en partie son arrogance. Le jeune PDG ne la cautionnait en aucun cas, mais il admettait volontiers que se voir décerner de semblables récompenses à 24-25 ans devait facilement monter à la tête et faire croire que tout vous était permis. Relevant les yeux du papier, il le rendit à son majordome en fixant de nouveau son regard sur le sujet de ses réflexions. Il ne connaissait rien en cuisine ni à la façon dont on gérait celle-ci (on ne pouvait pas être compétent en tout, c'était une évidence), mais de ce qu'il observa au cours des deux heures qui suivirent, le garçon, un brin tyrannique et pas forcément aimable, avait, malgré son jeune âge, le charisme et l'autorité naturelle qui convenaient pour diriger une brigade comptant tout de même une dizaine de personnes.
Il fallut néanmoins une heure supplémentaire (heure nécessaire au nettoyage intégral de la cuisine, au cours duquel il le vit houspiller plutôt vertement une subalterne) avant que Ishii-san ne cesse de l'ignorer ou, du moins, de le considérer comme un meuble encombrant. Ce temps écoulé, son cadet se planta devant lui sans aucune gêne et lui fit savoir, sur le même ton impertinent, qu'il était désormais disponible. Ce garçon était… des plus agaçants. Jamais en cinq ans Genta n'avait connu d'employé ayant ce caractère aussi effronté que sans gêne. Et, de ce fait, il en était intérieurement déconcerté, ce qu'il se garda bien de laisser paraitre.

- Bien. Suivez-moi, dit-il simplement du ton neutre qu'il avait souvent tendance à utiliser.

Sans attendre de réponse de la part de l'employé, il quitta la cuisine redevenue silencieuse et se dirigea vers son bureau, situé à peu de distance de là et poussa la porte. La pièce, de dimensions très modestes étant donné le statut de son occupant, était très sobrement meublée et les seules décorations qui ornaient les murs étaient les nombreux diplômes du jeune PDG qui, surdoué, avait commencé à les collectionner assez jeune.
Prenant place derrière le bureau, il fit signe à son interlocuteur de prendre place face à lui.


Dernière édition par Mizuhashi Genta le Dim 1 Nov - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 22:15

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
Encore ce ton qu’il n’aimait pas ! Décidément, ce patron n’avait rien de bien différent des autres. Tous aussi suffisants, comme si le monde devait s’arrêter de tourner à leur moindre désir, c’était d’un agaçant ! Tomo se retint bien de manifester ce sentiment face à lui, essentiellement parce qu’il était déjà bien assez insubordonné comme ça. Et puis, le fait de le suivre ne le qualifiait pas pour autant de toutou à son maître. Certes, il suivit ses pas jusqu’à ce qui semblait être son bureau – sans goût ni personnalité, avec un étalage peu subtil de sa fierté sur les murs via les diplômes, histoire de vous faire savoir qu’il était plus intelligent que vous. Ishii regardait tout cela avec peu d’intérêt, ne se fiant pas à ce genre de papier. Il pouvait réussir tous les examens qu’il voulait, cela ne faisait pas de lui une personne plus respectable ou respectée à ses yeux. En pratique, probablement qu’il ne valait pas grand-chose ? Il ne connaissait pas encore tous les rouages de l’hôtel, ni même de l’île, alors le jeune chef ne se permettait pas de faires des conclusions hâtives – mais pour ce qu’il en avait vu pour l’instant, ce n’était pas aussi glorieux que le laissait croire la pub dans les avions. Bref, il s’assit comme exigé, bien que cela lui en coute beaucoup de se plier à sa volonté.

Il s’attendait à des remontrances à cause de son comportement et, pour les avoir si souvent entendu, Tomohiro y était insensible et complètement immunisé. Il aurait ce comportement et ce visage de glace que personne n’arrivait à comprendre, car il était de ceux qui avaient vécu pire – ou assez pour ne pas faire d’une petite histoire une montagne. Alors qu’il le dispute ou pas, à quoi bon ? Il n’y voyait pas d’intérêt, et si Mizuhashi avait trop de fierté pour passer l’éponge là-dessus, cela ne regardait que lui.

« Je pense savoir pourquoi vous me convoquez de la sorte, et je commencerai par dire qu’en aucun cas, je ne formulerai d’excuses à votre encontre. Certes, j’ai pu vous paraître abrupt, mais vous vous êtes introduit dans mon espace de travail en pleine heure de folie, un instant crucial pour le fonctionnement du restaurant. Vous n’aimeriez pas que j’entre dans votre bureau sans frapper alors que vous êtes en plein échange commercial crucial et sur le point d’aboutir avec un partenaire, n’est-ce pas ? Quoique vous en pensiez, un chef le ressent de cette manière. C’est bien simple : pas d’interventions personnelles ou autres pendant le travail, au risque de le compromettre. Et le fait que vous soyez mon supérieur et employeur ne change rien à ça, je suis navré de vous l’apprendre aussi abruptement. »


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Dim 1 Nov - 22:40

Le jeune homme prit place comme Genta le lui avait demandé, mais avant qu'il n'ait pu ouvrir la bouche, un flot de paroles franchit celle du jeune chef, rendant le jeune PDG muet de stupeur. Et bien, le moins qu'on pouvait dire, c'était que pour lui, la meilleure défense était visiblement l'attaque. Il n'avait pas la moindre idée de la raison qui l'amenait dans ce bureau mais sautait malgré tout à des conclusions totalement erronées sans paraitre penser une seconde qu'il puisse être dans l'erreur.
Réprimant de justesse un soupir et un secouage de tête désespéré, Genta croisa les jambes sous son bureau et posé le coude sur le meuble, avant d'appuyer son menton dessus, les yeux rivés sur son employé. Heureusement qu'il était d'un naturel très calme et qu'il était très difficile de le mettre en colère.

- Ca y est Ishii-san, vous avez terminé ? Bien, je vais peut-être enfin pouvoir vous exposer la raison de ma présence en cuisine tout à l'heure ainsi que la votre dans ce bureau.

Il s'interrompit quelques instants pour jauger les réactions de son interlocuteur, puis reprit :

- Alors il se trouve qu'à l'origine, voyez-vous, j'étais simplement passé afin de faire connaissance avec vous comme je le fais avec chacun de mes employés, puisque je ne vous ai pas personnellement engagé. Mon majordome m'a simplement informé de votre embauche ce matin et je souhaitais donc vous rencontrer et apprendre qui vous étiez. Je ne vous cache pas que votre jeunesse m'a beaucoup surpris pour le poste que vous occupez, mais d'après ce que j'ai lu sur votre cv et ce que j'ai pu observer, vous avez les compétences requises. Je pensais également vous soumettre à un test… mais après vous avoir vu faire, ce test ne me semble pas utile, vous êtes parfaitement qualifié. Par contre… il est certain qu'en ce qui concerne votre attitude, il y a de nets progrès à faire. Je ne parle même pas vis-à-vis de moi, car j'admets en effet ne pas être venu au moment le plus opportun. Mais je ne pense cependant pas que parler à vos subalternes comme vous le faites soit une bonne chose. Les mouches sont plus attirées par le miel que par le vinaigre, ne croyez-vous pas ?

Il s'était efforcé de parler d'un ton calme et posé afin de faire comprendre à son interlocuteur qu'il n'était pas là pour faire son procès… et il espérait que le message était correctement passé, car il n'appréciait guère d'avoir des rapports de force avec ses employés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Lun 2 Nov - 0:22

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
Ce qui était certain, c’était que sa façon de traiter son personnel ne le regardait aucunement. D’autres avaient parfois besoin d’être encadrés et de recevoir des propos durs pour qu’ils puissent réussir leur travail. Si l’un d’eux avait un problème avec son comportement, il n’avait qu’à venir le lui dire, non ? Tomohiro était ouvert à la discussion, bien qu’il en paraisse beaucoup le contraire. Il avait une raison à ce comportement, justement, et il n’allait pas l’abandonner parce que cela ne convenait pas à une personne qui n’avait aucun rapport avec la cuisine.

« Il ne me semble pas que quelqu’un soit venu se plaindre. Je ne suis pas un monstre, Mizuhashi-san. Vous entretenez votre personnel comme vous le souhaitez, et il en est de même pour moi. Ce ne sont en aucun cas des mouches et mon boulot ici n’est pas de faire le gentil et de leur brosser la queue dans le sens du poil. Ils peuvent apprendre quelque chose de moi tout comme j’ai appris de mes mentors. S’ils ont quelque chose quand à ma façon de me comporter en cuisine, qu’ils viennent m’en parler directement et j’aviserai autrement. Dans le cas contraire, je vous demanderai de ne pas interférer dans mes relations à mes collègues. Je ne pense pas que relever leurs erreurs soit d’une telle ignominie. »

Il n’avait pas tout le temps conscience du ton qu’il prenait, bien entendu, mais il savait qu’il était plutôt dur et que beaucoup ne le supportaient pas. Mais Tomohiro n’était pas de ces ‘patrons’ mielleux qui pensaient pouvoir tout obtenir de leurs employés parce qu’ils leur faisaient des mamours par devant, et les enc*laient par derrière. Ishii, lui, était réel et n’avait aucun faux-semblant, avec qui que ce soit.

« Je comprends votre point de vue des mouches et tout ça, je comprends que ce soit nécessaire dans votre cas. Mais pas dans le mien. Ce sera tout ? »

Il n’ajouta rien de plus, essentiellement parce que ce n’était pas nécessaire et en plus parce qu’il avait franchement envie de partir de là ! Il avait entendu ce que son boss avait à dire et, même s’il n’était pas d’accord avec la grande majorité de ses propos, il ne voyait pas l’intérêt de continuer à en parler. Il n’allait pas changer pour une personne sur Terre, ce serait complètement dément, non ?


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Lun 2 Nov - 22:25

Après la façon, calme et posée, dont il avait parlé à son jeune interlocuteur, rien n'aurait pu laisser supposer à Genta la réaction qui suivit. Sa diplomatie faisait en général merveille avec tous ses collaborateurs et employés, mais à en juger par le nouveau flot de paroles qui franchit ses lèvres, le jeune chef y était totalement imperméable. Du coup, il ne savait plus comment se comporter vis-à-vis de lui, puisque apparemment, quoi qu'il dise et qu'il fasse, Ishii-san prenait tout mal. Et il ne savait donc plus quoi dire.

- Heuuuuuu… Oui d'accord… fit-il avec un manque d'éloquence qui ne lui était pas habituel, parce qu'il fallait bien qu'il dise quelque chose… avant de se reprendre. Dites-moi, Ishii-san, vous n'auriez pas un souci personnel avec tout ce qui est hiérarchique par hasard ? Parce que je veux bien ne pas être toujours très clair dans mes propos mais… il ne me semble pas vous avoir agressé verbalement et je crois même vous avoir complimenté. Donc, j'avoue avoir du mal à vous suivre…

Il réprima un soupir désespéré. Jamais en cinq ans de carrière, il ne s'était retrouvé dans ce genre de situation : face à un employé agressif, susceptible et "un peu" obtus, à qui on ne pouvait rien dire sans que ça le vexe. Le jeune homme avait de la chance qu'il soit un employeur compréhensif, parce qu'il en connaissait qui avait licencié pour bien moins que toutes ces insolences.

- Alors non déjà, je n'ai pas dis ce que j'avais à dire, reprit le jeune PDG en réponse à la dernière question du garçon. Comme je vous l'ai dis, mon précédent discours visait simplement à vous expliquer ma présence en cuisine ce matin et la vôtre dans ce bureau. A aucun moment je n'ai encore abordé les points que je souhaitais quand je suis venu à l'origine.

Il s'interrompit de nouveau, presque certain que même ce qu'il venait de dire serait de nouveau mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Workers
Messages : Chiba Yudai
I'm also... : Matsumoto Jun
J'ai écris tout ça : 20
Pseudo : SakumotoRabu
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Lun 2 Nov - 22:48

You shall not pass !

ft. MizuShii


« Le dragon se réveille »
Et ça se disait maître des lieux ? C’était un être plutôt barbant oui, et Tomohiro ne souhaitait qu’une seule chose : partir de ce bureau. S’il n’avait pas un tant soit peu de respect pour la race humaine, il se serait déjà levé de sa chaise et aurait quitté le bureau de son supérieur. Malgré tout, il restait là, et continuait de l’entendre parler sans réellement faire attention à ses propos. Franchement ? Il s’en moquait. Ce que Mizuhashi avait envie de lui dire ou non ne le regardait pas, à ses yeux, et il s’en moquait bien. Il n’était pas là pour ça, après tout, mais pour faire son travail – et le faire bien de surcroît. Son patron n’avait qu’à regarder de loin, comme n’importe qui, et juger selon cela. Il ne comprenait pas sa tactique de faire ami-ami avec le personnel, juste pour se faire bien voir en tant que patron. C’était, de plus, purement hypocrite !

« Et ils ne seront pas abordés. Votre comportement de ce midi m’a beaucoup vexé et mis en colère, Mizuhashi-san. Je peux envisager que vous ne le compreniez pas, mais pour la bonne cohésion du personnel, je vous suggère de me recontacter un autre jour, et de m’avertir 24h au préalable avant de faire interruption de la sorte dans ma cuisine. Sur ce, je suis debout depuis 4h du matin et j’aimerai me reposer avant le service de ce soir. Vous permettez ? »

Il avait encore assez de tenu pour demander la permission, même si en cas de refus de son supérieur, il était clair qu’il allait lui désobéir et s’en aller quand même. Il faut dire qu’un Tomohiro fatigué et énervé, cela ne facilitait pas la discussion, la preuve en image précédemment. Le mieux était de le laisser se reposer, afin qu’il soit plus à même à ne pas agresser quiconque lui adressera la parole.
Le jeune homme se leva donc de sa chaise, peu enclin à poursuivre la discussion, quand bien même ce geste le ferait renvoyer définitivement. Et puis, il n’était pas le seul à nécessiter du repos, toute l’équipe en avait besoin !


code by ORICYA.


• • • • • • •

Oh, what a lovely boy day
As the world fell, each of us in our own way was broken. It was hard to know who was more crazy...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staff
Messages : inventé
I'm also... : Satsumi Ataru
J'ai écris tout ça : 46
Pseudo : Mizuhashi Genta
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO Lun 2 Nov - 23:30

Alors là, non. Il était bien gentil et il s'était montré plus que compréhensif, mais ça allait bien maintenant, il ne fallait pas abuser non plus. Sa patience était très grande et sa compréhension également, il était tolérant sur pas mal de choses, mais l'insolence de ce jeune homme était telle qu'il ne semblait avoir aucune limite.
Inspirant profondément pour tenter de conserver un calme qui le fuyait lentement, il se leva à son tour, dominant son interlocuteur de toute sa taille

- Certainement, dit-il d'un ton bien plus froid. Je m'en voudrais de vous empêcher de prendre un repos bien mérité. Sachez cependant que je n'en ai pas terminé avec vous, Ishii-san. Ce que j'avais à vous dire vous sera communiqué ultérieurement. Mais ne rêvez pas en ce qui concerne cette histoire de vous avertir 24h au préalable. Je suis encore libre, en tant que votre employeur, de venir vous trouver quand je le souhaite. Ce sera tout, vous pouvez partir, conclut-il car il refusait de laisser le dernier mot à cet insolent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO

Revenir en haut Aller en bas

You shall not pass ! │#│ GENTA&TOMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hail Mary Pass !
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]
» Psycho Pass
» [Psycho-Pass] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Johnny's Paradise :: HôtelTitre :: RDCTitre :: Cuisines-